Les français font de moins en moins confiance en internet

Selon le baromètre de l’Idate en 2015, les français, qui utilisent pourtant de façon massive internet dans tous les aspects de leur vie quotidienne, restent particulièrement méfiants. Ils seraient ainsi que 40% à faire confiance en leur utilisation d’internet alors que plus de 90% d’entre eux se connectent régulièrement à internet, que ce soit pour leurs démarches administratives, leurs transactions bancaires ou leurs achats en ligne. Ils seraient également 77% à utiliser les réseaux sociaux de manière quotidienne.

La confiance en internet recule

Malgré un usage intensif d’internet, les français sont de moins en moins nombreux à avoir confiance dans les usages en ligne. S’ils sont aujourd’hui 40% à être confiants, ils tendent à l’être de moins en moins depuis ces 5 dernières années. En effet, selon le président de l’Acsel, Cyril Zimmermann, les français ont une prise de conscience plus affinées des risques liés aux utilisations d’internet. Ils sont aujourd’hui lucides quant au tracking marketing et publicitaires dont ils font l’objet sur la toile.

Le e-commerce et les banques en ligne en pâtissent

La confiance globale des français recule, notamment en ce qui concerne le e-commerce et la banque en ligne. La peur de se faire hacker, c’est-à-dire voler ses données personnelles, est ainsi particulièrement présente chez les personnes utilisant des services e-commerce et de banque en ligne. A titre d’exemple, près de 86% des français craignent de se faire pirater leurs données bancaires lorsqu’ils procèdent à un achat en ligne. Ils sont également 66% à redouter de se faire pirater leur compte bancaire en ligne lorsqu’ils se connectent à leur banque. Enfin, 36% des français craignent quant à eux l’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux.